CONSEIL DE COMMUNAUTE
SEANCE DU VENDREDI 10 AVRIL 2015

Karim GHENDOUF
Rapport N°44 DTM – Expérimentation navette maritime Pointe Rouge/Les Goudes

Monsieur le Président,

Ce projet expérimental pour cet été, affiche l’ambition d’une alternative d’accès au Parc National des Calanques.
On pourrait se réjouir de cette conversion pour un mode de transport, que pas grand monde voulait au début.

Sauf que le projet pose plus de problèmes qu’il n’en résout et souffre d’une précipitation qui ne met pas toutes les conditions d’une expérimentation réussie.

D’abord, constatons que la concertation n’est pas vraiment la marque de fabrique de cette expérience.
Ce projet rencontre une forte opposition du côté des résidents concernés, car il est vécu comme une desserte à vocation touristique et non comme une diversification du service de la RTM pour les déplacements quotidiens.

Ce n’est pas faux. Un trajet d’environ 1 heure et demi, avec une rupture de charge à la Pointe rouge pour aller au Vieux-Port ou en revenir, n’a pas vocation à satisfaire un usage résident.

Ensuite, le projet s’inscrit dans une réorientation des deux autres navettes maritimes de la RTM vers plus de « rentabilité » touristique :
 Suppression des 1ers services du matin et réduction des A/R en soirée ; donc des tranches horaires principalement utilisées par les salariés ou habitants.
 Réduction du nombre de mois de fonctionnement autour de la saison estivale mai/septembre
 Augmentation du tarif de 3€ à 5 €, soit 10€ A/R.

Contrairement à ce qui est dit, cette augmentation ne concerne pas que les touristes ; elle impacte aussi les habitants qui n’ont pas ou ne peuvent pas faire l’avance d’un abonnement Pass XL RTM, qui seul donne accès sans supplément au service des navettes.

Mais ce n’est pas tout : Appliquer le même tarif que la navette Vieux port/Pointe Rouge, alors que le trajet Pointe Rouge/Les Goudes est au moins 2 fois plus court n’est pas logique et risque d’être rédhibitoire. En tout cas pour ceux qui voudraient se rendre du Vieux-Port au Goudes pour aller dans le parc.
L’addition s’élèvera à 10 € A/R x 2 = 20 € par personne – soit 80 € pour une famille avec deux enfants.

Alors que sur tout le réseau RTM un ticket permet 1 heure de correspondance, là ce n’est pas le cas.
Nous soutenons donc la proposition d’un ticket permettant cette correspondance et il est encore temps de le faire.

Certes le nouveau montage tarifaire vise à réduire de 3 M€ à moins de 2 M€ le coût imputé à notre budget de ce service de navettes maritimes. Mais si on ne résonne qu’en terme d’équilibre budgétaire, il faut alors se poser la question de l’existence d’un bon nombre lignes de bus de la RTM où les recettes ne couvrent même pas le quart des dépenses.
Seules les grandes lignes les plus fréquentées trouveraient place dans ce style de raisonnement.

Oui le transport public a un coût. Mais en offrant une alternative à la voiture individuelle, il est toujours préférable et inférieur au coût d’entretien des voiries, au coût environnemental et de santé publique, à la dégradation de la qualité de vie. En transportant 100 passagers, une navette maritime remplace 30 à 50 voitures potentielles. C’est un choix.

Enfin dernière remarque : tout le monde convient qu’un projet direct Vieux-Port/Les Goudes serait plus pertinent. Car, cette navette expérimentale ne sortant de la zone des 300 mètres, sa vitesse sera plafonnée à 5 Nœuds. D’où une traversée presqu’aussi longue qu’entre Pointe Rouge et Vieux-Port.

D’où également une grosse préoccupation de stationnement ; puisque l’offre de stationnement à la Pointe Rouge n’est absolument pas dimensionnée pour en faire un « pôle d’échange ».

A l’arrivée, Monsieur le Président, le projet tel qu’il est présenté ressemble plus à un affichage médiatique qu’à une solution étudiée et cohérente des besoins et des possibilités d’une nouvelle option de déplacements maritimes. Au risque d’une expérimentation plombée d’avance.

Notre Groupe s’abstiendra

Navette maritime Pointe Rouge/Les Goudes
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *