CONSEIL DE COMMUNAUTÉ

SÉANCE DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2015

 

Monsieur le Président,

Cher(e)s Collègues,

 

Nous voterons les rapports 31 à 35 qui nous sont présentés.

Mais en faisant deux observations.

Ces 5 rapports concernent des opérations de rénovations urbaines à Marseille : 4 sont situées dans le  15° arrondissement et une dans le 9° arrondissement.

Toutes ces opérations englobent des programmes de démolitions-reconstructions de logements sociaux.

 

Première observation : Puisqu’on en est à clôturer quatre des cinq opérations, il aurait été souhaitable d’avoir un solde global des reconstructions.

A-t-on reconstruit autant de logements que ceux qu’on a démolis ?

 

Deuxième observation : Une partie de ces reconstructions sont délocalisées.

Cela aurait pu être l’occasion de rééquilibrer sur les arrondissements en carence de logements sociaux.

Constatons que ce n’est pas le cas.

 

« Marseille est une et indivisible » a l’habitude de dire le maire ; mais pas pour tous ses habitants qui peuvent très difficilement accéder à un parcours résidentiel choisi.

Quand ils ne sont pas violemment stigmatisés et rejetés par les élus d’extrême droite, comme on a pu le lire dans la presse de samedi, à propos du relogement de 49 familles de La Savine.

Comme a pu le déclarer un directeur régional des organismes HLM : « Dans cette période de crise, les riches peuvent bouger, les pauvres sont assignés à résidence ».

 

Sous ses deux réserves nous voterons les rapports.

Marc POGGIALE

Avenants de clôtures conventions ANRU Marseille
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *